L’Entrée dans la Nouvelle Lunaison

Je vous avez parlé hier des trois jours marquant la fin d’une lunaison et le début d’une autre dans l’Hellenisme. Hier soir, j’ai donc fêté simplement mais avec beaucoup de joie le (la?) noumenia, la nuit où le premier rayon de la lune est visible.

En quoi cela consiste-t-il ? Comme le deipnon, il s’agit d’une fête domestique. On y fête donc les divinités et esprits liés à sa maison en plus de Selene (déesse lunaire) et Apollon Noumenios ( Apollon dans son aspect purificateur et d’aide à un nouveau départ, personnellement je l’ai senti aussi comme Celui apportant l’aube nouvelle) donc : Hestia (déesse du foyer), l’Agathos Daimon ( l’esprit protecteur de la famille qui sera aussi célébrer demain) et toutes autres divinités et/ou ancêtres importants pour soi.

Je me suis basée sur le rituel proposé sur Neokoroi et je l’ai simplifié (on ne se refait pas!). Le tout, je pense, est de saisir l’ordre dans lequel saluer et honorer tout ce petit monde en restant simple, respectueux et sincère. J’ai donc passé l’après-midi à faire des biscuits en forme de croissant de lune (dont un en forme de vagin, c’est mon côté déaniste qui s’exprime 😀 ), j’ai ajouté des morceaux de pain d’épice, du muscat pour la libation et de l’oliban. Voilà pour les offrandes ! (je pense que n’importe quel type d’offrande fera l’affaire, suivez votre envie!)

Au niveau du matériel minimum, quelques bougies (dont une pour Hestia) et un bol pour accueillir les libations car je faisais ça à l’intérieur (j’ai vidé le bol dans mon jardin le lendemain).

Autre type d’offrande, j’ai préparé un petit poème en l’honneur de la Lune et j’ai trouvé un conte sur la première Aube du Monde à raconter.

Le rituel c’est articulé de cette manière :

  • Purification du lieu et de soi
  • Salutation aux Immortels de manière générale, à la Terre et au Ciel.
  • J’invite les Dieux à venir fêter ce moment avec moi.
  • Premier toast en l’honneur d’Hestia, puis Apollon, Selene, l’Agathos Daimon et tous les autres Dieux (à chaque fois une libation et quelques mots en leur honneur).
  • Présentations des offrandes, lectures, chants, divination (quels conseils pour le mois à venir par expl), ect…
  • Remerciements
  • Dernières libations pour clôturer : une à tous les dieux présents et la dernière pour Hestia.

Que dire… J’ai passé un moment particulièrement agréable avec ces divinités que je ne connaissais pas plus que ça. C’était joyeux, festif ! Je n’avais pas l’impression d’être comme une nouille à rire toute seule dans ma chambrine :D. L’atmosphère pétillait et c’était génial ! On m’aurait dit il y a encore quelques mois, tu vas te mettre à la tradition grecque et tu vas adorer ça, il y aurait eu comme un « Gné? » de ma part. J’avais tellement une image d’une tradition morte et guindée… (quoique, je pense qu’il y a beaucoup de reconstructionnistes qui me lapideraient pour m’être purifiée à la sauge au lieu du traditionnel khernips ^^’)
Pour moi qui adore découvrir de nouvelles choses par la lecture, le moment d’expérimenter est toujours particulier ( voire délicat et parfois catastrophique ^^’ ) et là, je vais de bonnes surprises en bonnes surprises :).