Nommée d’après la déesse solaire nordique du même nom. Au moment de la grande organisation qui a suivit la création du monde, Sól (le soleil) et ‪son frère Máni‬ (la lune) ont pris place dans les cieux, chacun dans un char tiré par deux chevaux. Une autre légende parle d’un homme, Mundilfœri, qui était tellement fière de la beauté de ses deux enfants qui les nomma des noms du soleil et de la lune. Les dieux pour punir Mundilfœri de sa prétention placèrent chacun des enfants à la tête des chariots qui transporteraient les deux astres à travers les cieux. Peu importe la légende, là où les choses se corsent, c’est que deux loups, ‪Sköll‬ et Hati, se sont mis à leur poursuite afin de les dévorer. Donc Sól et ‪Máni,‬ essayant d’échapper aux deux loups, se sont mis à courir à travers les cieux, enclenchant ainsi le rythme jour/nuit et de ce fait rythmant toutes choses, jusqu’au ‪jour du Ragnarök‬ où ils seront finalement rattraper et dévorer.

The Pagan Book of Living & Dying
de Starhawk, Macha Nightmare & the Reclaiming collective
ed. HarperOne

 

Résumé de l’éditeur :

RITUALS AND RESOURCES FOR HONOURING DEATH IN THE CIRCLE OF LIFE

Birth, growth, death, and rebirth are a cycle that forms the underlying order of the universe. This is the core of Pagan belief – and the heart of this unique resource guide to death and the process of dying. Filled with encouragement, strength, and inspiration, The Pagan Book of Living & Dying is an invaluable source of both spiritual counsel and very practical tools and techniques for :

•    honoring and caring for a dying person
•    grieving a beloved relative, partner or friend
•    planning a funeral or memorial service
•    distributing personal possession and making room in the home for a loved one’s memory
•    understanding and mourning specific types of death, including miscarriage and terminal illness
•    providing final instructions for one’s own death
•    and much more

Bestselling author Stahawk and other Pagan writers have combined practical rituals with prayers, chants, blessings, meditations, essays, and insightful personal stories to offer a new understanding of death and a powerful new approach to the various stages of dying and grieving.

Je n’ai jamais aimé la Haute-Magie, en tout cas telle que je l’ai toujours perçu, c’est-à-dire en résumé : beaucoup de bruits pour rien. Si vous connaissez le Disquemonde de Pratchett, dites-vous que je crois plus dans les sorcières de Lancre que dans les mages d’Ankh-Morpork qui, selon moi, brassent beaucoup de vent, passent la majorité de leur temps à comploter pour devenir le prochain Archichancelier et à manger (et glander pour les moins ambitieux)*. Bref, laissons ce cher Pratchett de côté, vous avez saisi l’idée, pour moi la Haute-Magie, c’est compliquer inutilement quelque chose de très simple. C’est de la masturbation magique.

Ziu est un dieu souabe (ancienne région d’Allemagne) dont les fonctions sont similaires à celles de T‪ý‬r, avant que ce dernier ne se fasse détrôné par Odin. Donc, Ziu est un dieu du Ciel, de la Souveraineté et de la Justice. Il est, par association, garant d’une victoire juste. Il faut bien garder ça en tête quand on utilise cette rune et ne pas oublier qu’il y a un abysse entre la justice divine et celle des hommes. Voilà, ça c’est dit, c’est fait ^^.

À l’initiative de Nuno, un groupe de blogs païens, nommé Sylphe, s’est créé afin d’écrire sur des thèmes communs qui nous parlent et qu’on a envie de partager.

Ce thème-ci porte sur le corps dans la spiritualité.

————-

C’est un sujet très vaste qui couvre autant les tatouages, la nourriture, nos modes de vie, la santé, le mouvement, le travail des énergies en soi, l’expression, etc… bref, vous l’aurez compris, pour moi, cela touche à tout. Je vais donc faire très court et aller à l’essentiel.

Ul, c’est Waldh, dieu sylvestre de la guérison. Encore une divinité que je connaissais pas ce Waldh et si intéressant ! Il fait partie de ces divinités locales pré-germaniques comme Nehalennia qui méritent qu’on s’attarde un peu, voire longtemps :). Il apporte la force tranquille des forêts primordiales ainsi que leur pouvoir régénérant. Car Ul est avant tout une puissante rune de guérison qui apporte l’endurance nécessaire à vaincre la maladie et bien récupérer après. Quand je dis « maladie« , cela peut être n’importe quelle épreuve, n’importe quel tournant de notre vie. Elle nous garde sur les railles ^^. Travailler avec elle lors de ces moments nous renforce et nous stabilise.

Erda ou aussi Herta, Nerthus, Njörd, etc… est la Terre Mère, une divinité de fertilité et d’abondance. C’est la Matrice.

Son symbole me fait terriblement penser aux ‪Sheela Na Gig‬, ces sculptures d’une femme les jambes écartées ouvrant exagérément son vagin, montrant ainsi à la face du monde son origine. Elles sont dérangeantes et fascinantes à la fois 🙂 . Je retrouve cela dans Erda, cet aspect originel et chtonien.

SheelaWiki

À l’initiative de Nuno, un groupe de blogs païens, nommé Sylphe, s’est créé afin d’écrire sur des thèmes communs qui nous parlent et qu’on a envie de partager.

Le premier thème porte sur les signes, l’instinct, l’intuition… Ces signes extérieurs qui nous poussent à faire certains choix.

————-

J’ai eu ma période (qui revient de temps en temps) où lorsqu’un oiseau me passait sous le nez, j’y voyais un supermégasignedelamortkitue. Mon chat éternuait, c’était un signe ! TOUT était signe ! Bien sûr trop de signes tuait le signe même moi je m’en suis rendue compte ^^’. Il fallait que mon mental lâche la grappe à mon intuition au risque que cette dernière se la ferme définitivement.

Après avoir fait le tour des runes anglo-saxonnes et northumbriennes, je m’attaque aux dernières runes connus : les médiévales. Il s’agit d’un set de runes liées, utilisées quasi-exclusivement en magie (elles ne semblent pas servir à écrire ni fonctionner en un aett cohérent).

Le symbole de Wolfsangel représente un « crochet à loup » ou « hameçon à loup », un instrument médiévale servant à capturer et torturer les loups. Le procédé en lui-même est barbare mais très révélateur des pouvoirs de la rune (comme à chaque fois) : on attache à un arbre une corde avec au bout le fameux crochet caché par un appât (un morceau de viande par expl) – le loup gobe l’appât, le crochet avec – il ne peut plus s’enfuir et peut être tuer/torturer à loisir.

Gar fait référence à Gungnir, la lance d’Odin. Sa hampe serait en frêne ce qui la lierait à l’Arbre-Monde (déjà, pour moi, son appartenance à Odin suffit largement à la lier à Yggdrasil et au voyage chamanique mais bon ! ^^). Il est dit qu’une fois lancée, Gungnir ne peut être déviée de sa course et atteint toujours sa cible en plein coeur. Le pouvoir de Gungnir  est pour moi très révélateur des pouvoirs de Gar.

321Stan (se prononce shtane ou stane) est la rune de la pierre dans le sens : les fondations, le socle, la pierre angulaire… bref vous avez saisi ! C’est votre squelette, ce sur quoi vous basez l’ensemble de votre être et de vos croyances. Alors autant savoir de quoi il s’agit et vérifier sa solidité. C’est ce que travailler avec elle vous permettra. Ça tombe bien, c’est le moment du grand ménage de printemps et donc l’occasion de faire le tri, d’épousseter et d’astiquer tout ça ! ^^

Le renard comme étincelle créatrice, je ne pouvais que le saisir au vol et vous le faire partager :).

THE THOUGHT-FOX

❝I imagine this midnight moment’s forest:
Something else is alive
Beside the clock’s loneliness
And this blank page where my fingers move.

Through the window I see no star:
Something more near
Though deeper within darkness
Is entering the loneliness:

27Yr, « l’arc en bois de if », me parle de focus. C’est l’archer qui vise sa cible, toute sa volonté centrée sur son but, plus rien d’autre n’existe. Pour atteindre son objectif, l’archer est sûre de lui, de sa position. Son corps est solidement planté dans l’ici et maintenant tandis que son mental, aiguisé comme une flèche, est totalement focalisé sur sa cible. N. Pennick voit dans le tracé de la rune une arbalète et aussi les trois racines d’Yggdrasil, l’Arbre Monde. Cela me conforte dans ma première impression car il y a ces deux aspects dans cette rune : la concentration et la stabilité nécessaires pour atteindre ses objectifs. Si nous ne sommes pas centrés, pas stables, comment faire le point et atteindre quoi que se soit ? C’est donc une rune de discipline, physique et mentale. Elle aide dans ce sens à prendre le recul nécessaire sur une situation, se calmer, s’enraciner, choisir la marche à suivre et y aller jusqu’au bout.

28Cette rune est communément associée à Jörmungand, le Serpent de Mer Géant dont les anneaux entourent Midgard et maintiennent le monde en place. Il symbolise la frontière entre Midgard et le reste des mondes. En même temps, on peut dire qu’il est le Tout du fait qu’il englobe ledit monde. Son caractère hermaphrodite vient conforter cet aspect double et aussi le fait que sa seule présence participe à la cohésion de notre monde mais entrainera sa chute au Crépuscule des Dieux (Ragnarök).

Il existe un nombre infini de jaspes, de tous les motifs, avec des teintes allant du rouge au vert en passant par le jaune. C’est une pierre basique, que l’on trouve facilement et qui ne coûte quasiment rien. Je vous parlerez certainement une autre fois du jaspe sanguin (héliotrope) et du jaspe rouge qui sont très utiles au quotidien mais aujourd’hui je me penche sur le jaspe jaune.