Traduit de « The Tree of Enchantment » d’Orion Foxwood

Les Esprits de nos Ancêtres ne sont pas vénérés mais, comme avec les Fay, nous allons à leur rencontre, nous les honorons et nous nous engageons dans une relation de réciprocités.
Les premières prises de contact avec notre Lignée seront plus faciles si elles sont faites à un endroit constant. D’où la nécessité de créer un autel qui leur est dédié.

Voici un second article sur la Tradition Faery qui s’attarde sur la conception qu’en a Orion Foxwood. La Voie de l’Arbre de l’Enchantement est le cheminement qu’il développe dans son livre « Tree of Enchantment: Ancient Wisdom and Magic Practices of the Faery« . N’ayant pas beaucoup avancé dans mes lectures de RJ Steward, je ne sais pas jusqu’à quel point cette voie diffère. Mais c’est le 1er ouvrage que j’ai lu sur cette tradition et il a remué quelque chose, surtout la « reconnection » avec son sang/ses ancêtres. J’ai mis en pratique l’ensemble des méditations et exercices de ce livre et je dois dire que cela m’a beaucoup aidé (jusqu’à un certain point, certes, mais c’est inhérent à mon parcours 🙂 ).

Chaque année dans ma ville, à l’approche de Noël, se déroule une grande exposition d’artisanat. Cette année j’ai découvert un lieu enchanteur remplit de très beaux mobiles suspendus avec des morceaux de bois, des clochettes en céramique et plein de symboles diantrement païens !
Le stand appartenait à une céramiste lituanienne, Rūta Pocevičiute, qui expliquait chaque symbole et chaque clochette à qui voulait bien entendre. ^w^

Ma plongée dans les runes et la spiritualité nordique m’a poussé à me retourner et contempler mon parcours ainsi que celui de mes ancêtres. J’ai réalisé avec stupéfaction que je ne savais quasiment rien d’eux !
Faire parler mes parents a été la 1ère étape. Puis, l’idée de créer mon autel ancestral a germé. Il ne s’agissait pas de vénérer mes ancêtres comme certains vaudouisants (en effet, dans certaines familles, des ancêtres particulièrement puissants peuvent devenir des loas ou en tout cas des Esprits que l’on vénèrent comme des loas) mais plutôt de les honorer. Je suis sûre que le simple fait de penser à eux ou d’avoir une prière pour la paix de leur âme est déjà un bon premier pas !
Et n’oublions pas : penser à eux fera qu’ils penseront aussi à nous ! :]