Quand j’ai commencé à honorer mes ancêtres, je me suis mise à suivre une routine dévotionnelle. Parfois, au cours de celle-ci, je leur demande s’ils ont besoin de quelque chose et, si c’est le cas, d’essayer de me le faire comprendre par des signes ou des rêves. Histoire d’élargir les moyens de communications entre nous, je me suis mise à bidouiller un tirage (en me basant sur ceux trouvés sur le forum d’Aeclectic Tarot, d’ailleurs si vous cherchez l’inspiration c’est un bon endroit ).

Traduit de « The Tree of Enchantment » d’Orion Foxwood

Les Esprits de nos Ancêtres ne sont pas vénérés mais, comme avec les Fay, nous allons à leur rencontre, nous les honorons et nous nous engageons dans une relation de réciprocités.
Les premières prises de contact avec notre Lignée seront plus faciles si elles sont faites à un endroit constant. D’où la nécessité de créer un autel qui leur est dédié.

Ma plongée dans les runes et la spiritualité nordique m’a poussé à me retourner et contempler mon parcours ainsi que celui de mes ancêtres. J’ai réalisé avec stupéfaction que je ne savais quasiment rien d’eux !
Faire parler mes parents a été la 1ère étape. Puis, l’idée de créer mon autel ancestral a germé. Il ne s’agissait pas de vénérer mes ancêtres comme certains vaudouisants (en effet, dans certaines familles, des ancêtres particulièrement puissants peuvent devenir des loas ou en tout cas des Esprits que l’on vénèrent comme des loas) mais plutôt de les honorer. Je suis sûre que le simple fait de penser à eux ou d’avoir une prière pour la paix de leur âme est déjà un bon premier pas !
Et n’oublions pas : penser à eux fera qu’ils penseront aussi à nous ! :]