Inguz, le dieu fertile


Divination / lundi, juillet 8th, 2013

“Falias, Gorias, Finias, Murias,
Derrière nous,
La sûreté de la citadelle,
Écume brillante sur la mer sombre,
Noms familier et une belle mort
À la fin des jours.
Devant nous la Terre-Mère,
Une bande de gazon vert,
Des victoires courtes,
Des corbeaux rassasiés,
Et une retraite radieuse
Vers les dieux de la terre,
Vers la forteresse sûre de pierre,
D’arbre et d’ombre.”
A. Berk

Inguz, Ingwaz est une rune du dieu de la fécondité Frey (appelé aussi Ing). Je ne sais pas vous mais pour moi, évoquer des dieux solaires et lumineux comme Frey, Apollon ou Lug, ça me fait tout chaud dans le bas ventre ^^.  Et c’est de ça dont me parle cette rune : gestation, feu intérieur, créativité intérieure. On est dans le dedans ^^.

La forme est comme un enclos dans lequel va pousser la graine (ou un vagin, un âtre, …) et les traits qui prolongent la forme sont comme l’énergie qui irradie de ce processus créatif. J’y voie aussi une porte, un passage vers notre être profond. Ce rendre dans ce lieu à l’intérieur de nous-même est porteur de sagesse et de transformation. On en ressort changé :).

Illustration de B. Froud

2 réponses à « Inguz, le dieu fertile »

    1. Haha! C’est sûre, il y a des fois, les cartes me font un effet “Gné?…” lol. Je trouve aussi que des fois la leçon du conte qui l’accompagne est à côté de la plaque mais je ne connais pas assez les runes donc je préfère y voire une facette de la rune qui m’a échappé (et il y en a ! ^^).

      Je l’aime beaucoup ce livre pour tout ça car il me fait cogiter d’avantages :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.