Othala, le Destin


Divination / lundi, juillet 22nd, 2013

“Au-dessus de nos têtes elles tissent.
Douce voix
Dans les fils de la trame.
Fileuses attentives,
Damoiselles chétives,
Petites sœurs,
Habetrot.
Tisse ta toile pour moi.”
A. Berk

Le Destin mais surtout les Ancêtres, leurs legs et ce qu’on en fait. Cette rune est pour moi la pierre que j’ajoute à ma maison ancestrale (j’accepte mon héritage et le transforme), c’est ma marque sur le Wyrd, mon motif, ce que je laisserai à mes enfants (qu’ils soient de sang ou spirituels).

Berk conte une variante des Trois Fileuses. C’est raconté de leur point de vue à Elles. Elles voient cette jeune fille qui ne pourra pas filer tout ce lin en une nuit. Elles l’appelle, la teste. Elles constatent qu’elle sait entendre, voire, demander de l’aide et remercier comme il se doit ces Fées du Destin. Personnellement, j’y vois l’héritage ancestrale sur lequel on peut s’appuyer pour avancer :).

Voilà, cette rune clôture mon tour du Futhark. Pour certains, c’est Dagaz qui ferme la danse pour l’ouvrir à nouveau. L’une ou l’autre me parait tout aussi pleine de sens donc c’est à chacun de voire ^^. Je terminerai certainement cette semaine par un grand tirage histoire de faire le bilan puis je me pencherai plus sérieusement sur le Futhork (les runes anglo-saxonnes pour faire court) et ses runes additionnelles dont je ne voyais pas la nécessité jusqu’à présent. Je crois être sur le point de changer drastiquement d’avis ! ^^

Illustration de B. Froud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.